• Les adipocytes sont les cellules de base de nos tissus graisseux. Ce sont elles qui stockent la graisse de notre corps. Ces cellules grossissent quand on grossit, et elles se "vident" quand on maigrit.  

    La lipolyse par injection : c’est la technique qui permet de "vider", de libérer la graisse contenue dans les adipocytes. La lipolyse par injection est une technique de médecine esthétique permettant la dissolution et l’évacuation des graisses stockées dans les adipocytes. Elle consiste à injecter dans les zones concernées un mélange de produits qui a la faculté d’activer la lipolyse, c'est-à-dire la destruction de la graisse. 

    En plus de la lipolyse par injection, il en existe d'autres types : par laser, par ultrasons (moins souvent utilisés).

    Des injections pour dissoudre la graisse

    Les médecins peuvent utiliser différentes substances, mais généralement c’est un mélange de déoxycholate qui va provoquer la destruction de la membrane, de phosphatidylcholine qui va "émulsifier" la graisse et dissoudre le contenu, ainsi que des vitamines.  

    On trouve la phosphatidylcholine naturellement dans l’organisme. Il s’agit de l’un des composants de la bile. La phosphatidylcholine utilisée dans les traitements de lipolyse provient de la lécithine de soja. Ce produit est employé depuis plusieurs années en médecine, notamment pour dissoudre les plaques d’athérome (ces plaques de graisse qui se collent sur la paroi des artères) ou en traitement des embolies graisseuses.  

    Cette graisse libérée, sera ensuite transportée par le flux sanguin jusqu’au foie qui va la transformer en composés qui seront éliminés dans les urines.

     

    Comment ça se passe ?

    Les injections se font à l’aide de petites aiguilles ou d’un petit instrument permettant d’envoyer le produit à environ dix millimètres dans l’hypoderme. Pour les plus douillettes, on peut envisager une anesthésie locale (grâce à une crème anesthésiante à mettre sur la peau). La séance dure moins d’une heure. Il faudra compter une à trois séances espacées d’environ huit semaines.

    Notre conseil :
    Assurez-vous que les produits soient ouverts devant vous.

     

    Après l'intervention

    Sur plus de 20 000 personnes traitées selon le protocole validé par le Network lipolyse, aucun effet secondaire anormal, ou notable n’a été répertorié.

    Cependant, après chaque séance, attendez-vous à des oedèmes, des hématomes, des rougeurs et même à des douleurs. Cela passe en quelques jours.

    Après la séance

    Si vous demandez à votre médecin (et vous devez le faire !) de vous montrer les photos avant-après, vous serez étonnée. Les résultats sont nettement visibles. Même chose au niveau du ventre ou des bras, ou du "double-menton".

    On estime que 30 % des graisses localisées sont dissoutes à chaque séance. Ce qui signifie qu'environ trois séances seraient suffisantes.


    Investir dans une lipolyse

    Évidemment, comme toujours en médecine esthétique, les prix sont variables d’un praticien à l’autre.
    Il faut compter entre 300 et 500 euros par séance. Ce traitement n'est pas remboursé par l'Assurance maladie.

    Médecine esthétique VS chirurgie esthétique

    La lipolyse est une technique de médecine esthétique. La liposuccion ou lipo-aspiration est un technique chirurgicale qui consiste à effectuer une petite incision dans la peau, d'utiliser une fine "canule" pour aspirer une partie du tissu graisseux.

    Les avantages de la lipolyse, mis en avant pas les médecins esthétiques sont :

    - Économie d’une intervention chirurgicale toujours douloureuse et à risque.

    - Pas d'anesthésie générale. Là, la séance se déroule sous anesthésie locale (facultatif). La cicatrisation est rapide et simple (environ cinq jours). Pas besoin d’un arrêt de travail, ni d’hospitalisation.

    - Dans la mesure où l’intervention ne nécessite pas l’usage d’un bloc opératoire, elle est beaucoup moins chère qu’une liposuccion. 

    En réalité, les effets et les résultats ne sont pas identiques entre la médecine et la chirurgie esthétique. Et chaque solution est proposée pour des "cas" précis de cellulite et de surcharge graisseuse (lire interview du médecin spécialiste).

    1 commentaire
  • La liposuccion


    Cette technique de ponction se pratique aujourd'hui à l'aide d'une grande variété de canules d'aspiration. Les ultrasons complètent les procédés de succion mécanique. Et l'infiltration massive de la zone à traiter facilite l'accès aux dépôts graisseux.
    Il convient de consulter pour réaliser un diagnostic précis et se voir proposer les solutions les plus adaptées.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique